2012

par

C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons que Paulo, notre fidèle camion, est parti en fumée. Sur la route de la convention d’Argentine, le 22 novembre 2012, le feu a pris dans le moteur. Candice et Julien, les deux seuls passagers à bord, ont juste eu le temps de sauver quelques affaires et de sauter de leurs sièges. En quelques minutes, tout a brûlé…

par

Depuis quatorze mois, nous avons rencontré des associations, des personnes à l’humanité débordante, nous avons visité des paysages uniques, nous nous sommes aimés, parfois un peu fâchés, mais surtout, nous avons partagé et grandi. Depuis quatorze mois, nous avons vécu à cinq à travers ce projet de vie, « Culture, Social : Histoire d’une itinérance ».

par

Dans l’Etat Plurinational de Bolivie, et pour être plus précis dans une rue piétonne de Barrio Alto, au dessus de La Paz, une maison se distingue de toutes les autres. La Fondation Trono Compa ne peut passer inaperçue, avec son architecture extravagante et sa façade presque intégralement composée de fenêtres morcelées. Logés dans son auberge colorée, nous avons découvert une pédagogie inédite.

par

Elles sont partout, sur toutes les routes, sur tous les chemins...

par

Villa El Salvador est une ville de 500 000 habitants située au Sud de Lima. Un brin d'histoire au travers du témoignage de Salvador, un habitant de ces rues sableuses. 

par

Arena y Esteras et Bigote de Gato sont deux associations de Villa El Salvador, cette ville du Sud de Lima. 

par

Thomas et Marie ont débordé de bonnes idées et, guide du routard à la main, nous avons filé sur les routes à la découverte des territoires équadoriens. 

par

Pas d'échange circassien pratique avec Circulo, mais de longues discussions et des séries de questions qui ont éclairé notre chandelle sur leur vision du cirque, et notament sur le cirque social. 

par

À peine arrivés sur les terres équatoriennes, nous débarquons à la Convention Internationale de Cirque de Nanégalito.

par

Rester plusieurs mois dans un pays étranger est bien entendu synonyme d'une autre culture, parfois très différente de la nôtre. Rester plusieurs mois multiplie le nombre de découvertes, dont voici un bref extrait... 

par

Wilson, Francy et Lukas, nos interlocuteurs et colocataires de Valathar ont donc partagé avec nous leurs connaissances humaines et artistiques, nous permettant d'aller plus loin dans notre projet.

par

Déjà deux mois sans publier un seul article, nous vous présentons, chers blogueurs, nos plus plates excuses. Nous avons été très occupés ces derniers temps... Arrive donc le moment de rattraper le temps perdu et de vous conter nos dernières rencontres, une partie des ces moments partagés en Colombie, notamment en compagnie des artistes de  Circo Valathar. Nous voici a Bogotá, 2660 mètres plus proches des étoiles.

par

Nous n'avons pas vu le temps passer, et ce n'est qu'en organisant notre départ que nous l'avons réalisé : déjà deux mois que nous n'avons pas vraiment roulé, que nous n'avons pas avalé les kilomètres dans une ambiance studieuse... 

par

La glace à l'eau semble sortie d'une vieille Singer bricolée des années 50, celle à la crème vient d'un chariot alimenté par un bruyant moteur de tondeuse. Les pas des chevaux rythment un ensemble musical hétéroclite, échappé de volets entrouverts, de l'entrée d'un bar ou d'un balcon illuminé.

par

Nous avons embarqué sur le Jubilacion il y a quinze jours déjà, afin de passer par voie marine l'infranchissable Darien. La mer nous a secoué comme des pruniers avant de nous offrir une vivion de paradis : l'Archipel des San Blas s'ouvre devant nous avec ses îles de sable blanc et son eau turquoise. Les masques sont inutiles pour observer les nombreuses étoiles de mer à plus de sept mètres de profondeur. 

par

Nous prenons également du temps pour découvrir d'autres aspects de la richesse des pays que nous traversons : des richesse culturelles, naturelles et historiques.

par

Nous sommes arrivés à Portobelo, près de Colon, où nous allons partager une maison avec les parents de Julien pendant trois semaines. Nous profitons de cette première journée pour partir à la découverte des environs.

par

Sur la plage de Punta Uva, un paresseux dans son arbre se déplace avec une relative rapidité. Sa présence nous attire à ses pieds. Deux personnes se joignent à nous; c'est Allan et Bettina, accompagnés de leur chien Zumo. La discussion s'engage sans que nul ne sache pour l'instant à quel point cette rencontre va être riche. 

par

Le lendemain de la ponte des tortues sur une plage de San Juan Del Sur, au Nicaragua, nous entrons le 18 décembre au Costa Rica par la côte Océanique.