Valathar notre famille de cirque Colombienne

(commentaires : 4)

 

 

Déjà deux mois sans publier un seul article, nous vous présentons, chers blogueurs, nos plus plates excuses. Nous avons été très occupés ces derniers temps... Arrive donc le moment de rattraper le temps perdu et de vous conter nos dernières rencontres, une partie des ces moments partagés en Colombie, notamment en compagnie des artistes de  Circo Valathar. Nous voici a Bogotá, 2660 mètres plus proches des étoiles.

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Ciudad Bolivar 1.jpg

 

 

Nous sommes arrivés dans leur maison colorée fin mars, dans cette localité populaire de Bogotá, Ciudad Bolivar: on se retrouve pour l'occasion plongés plus au coeur de notre projet. Les spectacles et les ateliers se sont enchainés, laissant également une place aux recherches et aux volontés personnelles.

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Enfants Ciudad Bolivar.jpg

 

 

 

La démarche de Circo Valathar est clairement formulée: faire du cirque pour en vivre, à travers leurs spectacles et représentations, mais aussi faire reconnaître cette discipline en Colombie et consacrer du temps à la localité qui a vu grandir les fondateurs de l' association. Dès les premiers instants les bénéficiaires des actions de Valathar étaient en effet des enfants du quartier.

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Ciudad Bolivar.jpg

 

 

 

Ciudad Bolivar est situé dans les hauteurs de Bogotá. Ses quartiers sont animés par les marchands ambulands, vendeurs en tout genre et meutes de chiens. La culture Colombienne déborde de chaque mur, envahit nos oreilles et régale finalement chacun de nos sens. Beaucoup s'interrogent, nous demandent avec une curiosité presque enfantine d' où nous sommes, où nous allons et ce que nous faisons ici. Nous parlons de cirque, de social, de notre route depuis la Californie, de notre projet d' arriver jusqu'en Argentine... Et plus notre récit évolue, plus les yeux s' écarquillent, certains ont presque du mal a y croire !

 

 

 

 

 

Ici, les enfants ont cours chaque jour du lundi au vendredi. Dans les écoles et collèges publics, les leçons se déroulent soit le matin, soit l' après-midi. Les parents travaillent souvent toute la journée et les familles ne pouvant pas payer de nourrice ou n'ayant personne pour les aider confient cette tâche aux ainés. Lorsqu'ils n'ont plus rien à faire, ces derniers vont jouer dans la rue. C'est dans cet environnement que passent parfois des enfances trop vite avalées.

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Maquillage.jpg

 

 

 

Valathar souhaite préserver cette part d'enfance, et donner aux jeunes l'occasion de se retrouver, de jouer et de partager des moments en groupe en dehors de l'école. Ces moments partagés pendant l'enfance peuvent devenir perspectives d'avenir. Ainsi, de jeunes bénéficiaires des actions de l' association ont aujourd'hui integré de grandes écoles de spectacle vivant. C'est ainsi que Valathar remplit une partie de sa mission: semer une graine d'espoir pour redonner la possibilité de rêver et de s'exprimer: apporter un peu de lumière dans des lieux assombris.

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Classe Colombienne.jpg

 

 

 

Souhaitant nous consacrer beaucoup plus au cirque social, très présent en Colombie, nous nous laissons donc très naturellement orienter par Valathar afin de trouver nos lieux d'action. Ces derniers nous guident et nous laissent faire: ils se concentrent actuellement plus sur la recherche des fonds indispensables à leur survie. Notre cadre de travail est à présent bien posé, retrouvons nous dans notre prochain article afin de vous présenter les structures avec lesquelles nous avons collaboré !

 

 

 

 

 

Retour

Ajouter un commentaire

Commentaire de Clarisse |

Merci à vous...intéressant...besos

Commentaire de Steph |

Comme d'habitude, rien de bien consistant . Des promesses non tenues , une volonté fugitive pour alimenter un projet inexistant .
S'amuser avant TOUT , quitte à tendre un chapeau en fin de spectacle , un peu gênés ... , à des personnes dans l' indigence la plus totale .
Désolants , heureusement la famille est là pour alimenter un blog devenu fantôme .
Vos articles ... mon dieu , quelle suffisance ; des plates excuses accompagnées d'une nouvelle brochure touristique après 3 mois de silence .
J'allais oublier de vous féliciter pour la " cueillette des oeufs de tortue " , belle récolte. Un sachet plein pour encourager la reproduction d'une espèce protégée : tout simplement minable .
Et dire que certains trouvent le moyen et l'envie de venir vous voir , "Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles."

Commentaire de Chris |

Extraordinaire, magique, magnifique... Je suis simplement admirative des qualités que vous savez mettre en oeuvre pour vous adapter en des lieux, des univers si différents de nos repères quotidiens. Aller à la rencontre, lier vos savoirs-faire et savoir-être pour enrichir un projet social et culturel mûrement réfléchi, c'est un défi que peu de personnes seraient en mesure d'accomplir !!! Alors Chapeau Bas, les artistes et que le spectacle continue :-)

Commentaire de Clarisse |

Merci Chris, tout à fait d'accord avec ton commentaire.