Une entrée en matière très... circassienne!

(commentaires : 2)

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Convention Nanegalito.jpg

 

 

À peine arrivés sur les terres équatoriennes, nous débarquons à la Convention Internationale de Cirque de Nanégalito. Un autre grand chapiteau bleu nous acueille dans ce petit village envahi pour l'occasion d'artistes de tous poils et de tous horizons. Des circassiens et musiciens plus ou moins reconnus viennent ici présenter des spectacles ou encore partager leurs savoirs. Le tissu diagonal nous fascine, le ballon nous assome et nous repartons avec de nouveaux exercices à travailler grâce aux nombreux ateliers. 

 

 

 files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Convention Nanegalito1.jpg

 

 

Ce type d'évènements est important par le lot de contacts que nous fournissent les participants, notament après la présentation du spectacle et du projet. Nous espérons avoir le temps et l'occasion d'aller à leur rencontre afin de prolonger l'échange au-delà des frontières. 

La Convention de Nanegalito à peine terminée, nous roulons vers Quito pour retrouver les organisateurs du Festival del Sur (http://www.festivaldelsur.com/) qui a pour objectif d'organiser des spectacles dans différents quartiers de Quito. Les spectacles sont offerts à titre gratuit ou vendus à très bas prix afin de permettre à chacun de venir se divertir et se détendre. Fer Forcé a été présenté à deux reprises au cours de cet évènement : A l'Université d'architecture et au Teatro Mexico

 

 

 files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Theatro Mexico.jpg

 

 

Nous quittons ensuite la capitale pour écraser le bitume jusqu'à Ibarra. Un jeune garçon, Stalin, a organisé des ateliers pour les jongleurs de la ville qui doivent être présentés par Pierre et Julien. Malheureusement, les jongleurs ne sont pas au rendez-vous... Un moment difficile pour Stalin, mais aussi constructif. Avec une formation artistique en poche, il ne manquera pas, c'est certain, d'autres opportunités de développer le cirque dans sa ville.

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Panne technique.jpg

 

 

Entre ces pérégrinations circassiennes, nous avons vécu nos premières galères mécaniques, avec un embrayage qui flanche et une boite de vitesse qui s'émiette... Nous avons aussi accueilli Marie et Thomas qui nous ont suivis dans nos périples circassiens puis entraîné sur les routes équatoriennes... Nous sommes à présent revenus du côté de Quito, à Alangasi, dans les murs de la Fondation Circulo...

 

 

 

 

 

Volcan Cotopaxi

Retour

Ajouter un commentaire

Commentaire de Olivier |

Ahhh les ennuis mécaniques !!! Rien que pour ça, ça vaut le coup !

Commentaire de Clarisse |

Je découvre la suite de vos périgrinations...MERCI. Tom a sans doute été le bienvenu pour la révision du camion ! Bises à vous.