La Fondation Circulo

(commentaires : 1)

 

 

Pas d'échange circassien pratique avec Circulo (http://circulo-actualidad.blogspot.com/), mais de longues discussions et des séries de questions qui ont éclairé notre chandelle sur leur vision du cirque, et notament le cirque social. Inspirés par de nombreuses influences étrangères, leurs discours nous montrent que, sans le savoir et sans l'avoir pensé de manière si complète, nous employons des méthodes similaires aux leurs. 

 

 

 files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Atelier balles2.jpg

 

 

Née dans les années 2000, la Fondation travaille sur trois axes principaux parmis lesquels la création artistique et le cirque social occupent la plus grande place. Le troisième pôle, évènementiel, est leur moyen de subsistance principal. À travers de ces trois directions de travail, ils ont une méthodologie sur la pratique du cirque social établie autour d'une théorie clairement définie... 

 

Selon Mathias et Tanya, nos hôtes, la pratique des arts du cirque apporte des outils artistiques aux personnes qui les pratiquent. Selon eux, ces outils devenus atouts servent notre quotidien et facilitent le rapport aux autres et à soi-même : le cirque développe l'esprit critique, impose la communication et offre un sentiment d'évolution. Les exercices inhérents à cette pratique permettent aussi d'améliorer les postures corporelles et de renforcer le corps. 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Atelier mono.jpg

 

 

Circulo travaille notamment sur un projet étudié en collaboration avec le gouvernement équadorien et des travailleurs sociaux, tous sensibles à ce type d'initiative : ils mettent en place, depuis septembre 2011 et jusqu'à la fin de cette année une formation au cirque social. L'objectif de ces cours sera d'apprendre aux futurs professeurs à pratiquer les arts du cirque social pour en faire bénéficier un plus large public. 

 

La mise en place de cette formation ne change pas leur lutte du quotidien : En Équateur comme en Colombie, le cirque est pour beaucoup un moyen de subsistance. La reconnaissance et la pratique du cirque comme un art à part entière est une notion naissante que la Fondation veut voir grandir. 

 

 

 files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Beau nez rouge.jpg

 

 

Une Fondation aux objectifs bien définis, un gouvernement motivé par le cirque et une multitude d'artistes... L'Équateur ne nous laisse pas indifférents. Ses richesses naturelles et sa quarantaine de volcans complètent le paysage...

 

 

 

 

Lieu de répétition

Retour

Ajouter un commentaire

Commentaire de Clarisse |

Encore et encore de beaux échanges au-delà des frontières...