La belle Carthagène

(commentaires : 2)

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Cartagene.jpg

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Vendeur de glace.jpg

 

La glace à l'eau semble sortie d'une vieille Singer bricolée des années 50, celle à la crème vient d'un chariot alimenté par un bruyant moteur de tondeuse. Les pas des chevaux rythment un ensemble musical hétéroclite, échappé des volets entrouverts, des entrées de bars, d'un balcon illuminé. 

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Hotel Contact.jpg

 

 

Nous nous sommes cette fois autorisés une dérogation, et nous avons passé une dizaine de jours à l'hôtel Contact. Le lieu porte bien son nom : c'est le point de rencontre des musiciens, circassiens et autres saltimbanques... Les grenouilles sur coquillage sêchent à côté du linge et le faiseur de roses géantes croise l'accordéoniste, les bras chargés de son bouquet démesuré...Les groupes jouent sous nos balcons, le bar d'en face ne désemplit pas : C'est une ambiance bruyante et populaire qui accueille nos premiers pas colombiens... 

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Cartagene3.jpg

 

 

L'énergie colorée de la ville et de sa population nous rempli à ras bord tandis que nous avançons chargés de tubes, mallettes et massues. Nous allons à l'Allance Française (http://cartagena.alianzafrancesa.org.co/?lang=fr). Le lieu à pour objectif de promouvoir la culture et la langue française grâce à ses antennes mondiales. Sans subvention de l'Etat, les interventions culturelles sont financées grâce aux cours. Le diplôme remis à la fin de la session est un véritable gage de qualité pour ceux qui souhaitent trouver un emploi où la connaissance de la langue française est demandée. Fer Forcé retrouve donc ses marques avec un groupe d'étudiant pressés de venir nous dire quelques mots, de nous montrer leurs connaissances. Sous nos pieds, les voûtes des catacombes ont dû trembler tant les rires ont résonné... 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Fer force Alliance Francaise.jpg

 

 

Les alentours du spectacle se sont enrichis : enfin, notre collection nous a semblé suffisante ; pour la première fois, les témoignages récoltés au dictaphone par Candice depuis le Guatemala et assemblés sur fond musical par Nicolas sont diffusés en prologue du spectacle. Les paroles de jeunes et de moins jeunes invitent les gens à s'asseoir, à se poser, à se préparer à voir la suite. "La Colombie à du talent, tous les talents", "la solidarité nous rendra plus forts", "Patria es humanidad". Autant de phrases, de mots, de citations qui ouvrent le bal. Nos deux clowns, introduits par Amélie, prennent ensuite le relais. Une fois les rires apaisés, un discours pour l'occasion franco-espagnol a présenté notre projet. Nous sommes applaudis par un public fantastique, qui se précipité pour nous offrir à son tour la petite phrase qui viendra enrichir l'introduction du spectacle ou sa photo au nez rouge en vue d'une possible exposition. 

 

 

 files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Spectateur Alliance Francaise.jpg

 

 

Le lendemain, c'est vendredi. Nous sommes attendus au centre socio culturel Ciudad Movil (http://es-es.facebook.com/pages/Centro-Cultural-Ciudad-Movil/125958764174802). La représentation est prévue à 19h, mais l'horare est latin : nous ne commencerons qu'une heure et demi plus tard... Derrière nous, une exposition raconte le peuple Kuna, ses traditions et ses difficultés liées au changement climatique et à la poussée du monde capitaliste. L'envers du décor d'un paradis sur terre... Le public et sa vibration sont différents ici, mais les applaudissements restent très chaleureux. Nous continuons de faire grandir nos collections de paroles et de photos, puis on écoute la musique traditionnelle colombienne jouée par des musiciens au large chapeau noir et blanc. Les rythmes chiliens endiablés prennent le relais, et nous maintiennent éveillés encore quelques instants.

 

 

 

files/blog/Presentation/Projet/Ou_sommes_nous/Blog/Fer force Ciudad Mobil.jpg

 

 

On se retourne une dernière fois, en cet après midi dominical, tandis que nous reprenons la route. Un dernier au revoir à Gaël, directeur de l'Alliance Française avant de se diriger vers Santa Martha, où ses collègues nous attendent. Nous serons ensuite accueillis à Bogota par le cirque Valathar (http://www.valathar.com/), qui nous propose un logement gratuit. 

 

Du cirque, des rencontres,... Autant de nouveaux instants magiques à partager avec vous dans les prochaines semaines !

 

 

 

 

 

Cartagène

Retour

Ajouter un commentaire

Commentaire de Clarisse |

Wouhaouou !! Cartagène !!! ville qui donne envie de s'y attarder ... Besos

Commentaire de Christel |

Magnifiques rencontres et épanouissement de vos savoirs-faire ... Jolie leçon Maestro 's